Le certificat de vie pour les retraités à l’étranger

Boursorama avec Pratique.fr26/07/2019 à 11:35

Les retraités français vivant à l’étranger devront désormais accomplir une nouvelle démarche administrative à compter de la rentrée 2019. Un certificat de vie ou certificat d’existence devra être adressé à l’administration française.

Le certificat de vie, une obligation pour les retraités

C’est un fait, les retraités français sont de plus en plus nombreux à quitter le pays pour s’installer à l’étranger et profiter d’un climat et d’une qualité de vie plus agréable qu’en France de même que d’un pouvoir d’achat supérieur dans bien des cas. D’ailleurs, sur les quelques 13,5 millions de retraités que compte actuellement la France, ce sont non moins de 1,3 million qui ont posé leurs valises à l’étranger. Pour ces heureux retraités, une obligation va entrer en vigueur à compter d’octobre 2019. Ils devront transmettre à l’administration française un certificat d’existence ou certificat de vie. Le document devra nécessairement être signé par une autorité locale puis être transmis à l’administration française afin que le retraité puisse continuer de percevoir sa pension.  Pour ce faire, chaque retraité pourra télécharger le formulaire sur son compte personnel retraité. Une fois le document téléchargé et imprimé, il ne restera plus qu’à le faire remplir et signer par une autorité locale compétente et à le charger à nouveau sur leur compte personnel pour le transmettre à l’administration française. Mais une autre possibilité est offerte, à savoir sans passer par Internet cette fois, puisque le document pourra également être envoyé par courrier à une adresse qui centralisera bientôt toutes les caisses de retraite de France.  Cette formalité devra par ailleurs être nécessairement réalisée chaque année afin que les caisses de retraite aient la preuve que le retraité est toujours bel et bien vivant et puissent ainsi continuer à lui verser sa pension de retraite. Faute de quoi, le versement de la pension sera suspendu.

Une formalité centralisée et dématérialisée

Cette obligation n’est pas nouvelle en soi puisque jusqu’à présent un retraité résidant à l’étranger devait en effet apporter la preuve qu’il est toujours en vie. Mais ce qui est nouveau est la forme que prend la formalité. Une forme dématérialisée, sans papier, plus simple et plus rapide à réaliser. Pour les retraités, la démarche est plus avantageuse qu’auparavant, car ils ne seront plus contraints de la réaliser pour chacune des caisses de retraite auxquelles ils sont affiliés puisque le document transmis en ligne sera délivré à la totalité d’entre elles.  Pour ceux et celles qui ne pourront pas pour de multiples raisons effectuer la déclaration en ligne, le certificat d’existence pourra tout à fait être envoyé par courrier à une adresse postale unique, mais pour l’heure inconnue. Avec la prochaine entrée en vigueur de cette nouvelle obligation, les autorités françaises cherchent à lutter contre la fraude. Elles suspectaient en effet qu’un nombre important de décès n’ait pas été déclaré, permettant ainsi à la famille du défunt de continuer à percevoir sa pension de retraite. À compter d’octobre 2019, seules les autorités locales désignées auprès des caisses de retraite seront aptes à remplir le document.

X